Parcours

De l’Espace Ventura au Chêne Fournie

A la sortie du parking de l’Espace Ventura, prendre à gauche sur l’avenue Georges Pompidou. Vous passez le rond-point. Traverser au premier passage piéton et tourner à droite derrière les merlons, puis à gauche. Vous longez le bois de la Haye aux bonhommes. Voilà le quartier du Parc de la Haye. Vous arrivez allée Saint-Dominique, à quelques pas de l’allée des Châtaigniers, vous prenez à droite l’avenue de la Haye aux Bonshommes, puis à gauche l’allée Jacques Prévert, et ensuite à droite. N’ayez pas peur d’avancer dans le bois. Vous passez devant le Chêne Fournier.

Du Chêne Fournier à l’Espace Ventura

C’est la partie du sentier la plus agréable, où vous arrivez au coeur de la nature. Après quelques minutes, vous arriverez aux abords de la rivière du Brionneau, que vous longez jusqu’à l’étang Saint Nicolas (une ancienne carrière de schiste ardoisier que le comte d’Anjou, Foulques Nerra, aurait fait creuser). Vous passez devant deux ponts puis vous finissez par croiser un sentier sur la gauche. Empruntez-le c’est un raccourci, ou continuez à longer l’étang jusqu’au prochain chemin à gauche et revenez par le chemin au-dessus de l’étang (très agréable en été). Vous remontez vers l’avenue Emile Savigner. Suivre, face à vous, le boulevard Dumnacus, puis l’allée Odile Beaugard. Une fois arrivé sur l’allée des Châtaigniers, prendre à gauche puis immédiatement à droite. Ce sentier vous ramène à l’Espace Ventura.

Variante : encore plus de nature

Pour ceux qui aiment les sentiers nature, un peu plus aventureux, il vous est possible d’allonger votre parcours d’environ 2 km en contournant le bois de la Haye aux bonhommes par la droite (voir carte -tracé en pointillé).

carte - sentier Parc de la Haye

Découvrir : le Prieuré de la Haye aux bonshommes

Ce prieuré fondé en 1180 dans le bois de la Haye, dépend alors de l’ordre Grandmontain créé en 1124, près de Limoges, par les disciples de Saint Etienne de Muret. L’église est le seul édifice du XIIe siècle conservé parmi les constructions primitives. Inscrite à l’inventaire des Monuments historiques, elle abrite des peintures du XIVe siècle, sur les murs et les voûtes. De l’extérieur, on peut admirer la façade ouest d’un bâtiment monastique du XVIIe siècle, également inscrite à l’inventaire des Monuments historiques. Le monastère est aujourd’hui occupé par des frères Dominicains.

Localisation

Partager cette page sur :