C’est à l’occasion du jumelage avec la ville allemande de Schwalbach, en 1981, que le blason communal fut créé par Jacques Thomé, adjoint au Maire de l’époque, Guy Pasquier, et par les membres de la commission de jumelage.

Son graphisme représente les éléments de la vie d’autrefois et fut adopté lors de la réunion du bureau municipal du 29 juin 1981.
Ecartelé, au premier d’azur, à trois fleurs de lis d’or ; Au deuxième de gueules, au maillet et burin d’argent mis en pal ; Au troisième de gueules, au moulin à vent d’argent ; Au quatrième d’azur, à la grappe de raisin d’or.

  • Les fleurs de lis sont celles des armes de l’Anjou,
  • Les outils des fendeurs d’ardoises évoquent les carrières exploitées jusqu’à la fin du XIXème siècle,
  • Le moulin symbolise les caviers dont deux subsistent de nos jours,
  • La grappe de raisin rappelle que la vigne fut cultivée sur les coteaux de la Mayenne jusqu’à la fin du siècle dernier.

Partager cette page sur :

S'abonner à cette page |