Divers

Publié le vendredi 31 mars 2017

Être alerté de la présence d’un escalier quand on est aveugle, ne pas se demander si la porte que l’on doit franchir est assez large pour passer quand on est en fauteuil ou ne pas être bloqué par des marches quand on veut assister à un match : voici quelques exemples de ce que les personnes en situation de handicap peuvent attendre dans les établissements municipaux d’ici la fin de l’année 2018.

Rencontre avec Didier Courvoisier

Didier Courvoisier réside à Avrillé depuis une quinzaine d’années et est kiné à l’hôpital. Il participe à la commission Accessibilité en tant qu’usager.

Pourquoi avez-vous eu envie de vous investir dans la commission Accessibilité ?

Étant non-voyant, les questions de mobilité m’ont toujours intéressé. Participer à une commission permet de comprendre les choses de l’intérieur. J’ai aussi participé à la commission Accessibilité du tram. Dans ces instances, tous les types de handicap sont présents et il faut savoir faire des compromis. Par exemple, pour un non-voyant, un trottoir est un vrai repère afin de savoir s’il est sur la voie qui lui est réservée alors que pour une personne en fauteuil, c’est un obstacle.

Quelles difficultés rencontrez-vous au quotidien ?

L’idéal pour les non-voyants, c’est que les lieux soient adaptés à l’origine, qu’il y ait une continuité dans le cheminement. Les traversées nous posent beaucoup de problèmes. Les feux sonores sont d’une grande aide. Avrillé est une ville assez accessible, il n’y a pas de gros pièges.

Quelles réalisations vous semblent importantes ?

À Avrillé, il y a eu un effort important sur les traversées qui sont signalées par des bornes d’éveil de vigilance, des bandes au sol qui nous indiquent la présence d’un passage piéton. Elles sont également précédées de poteaux aux couleurs contrastées pour les mal-voyants. Quand le nouveau Crédit agricole a été aménagé, les abords ont été conçus comme un espace partagé par les piétons et les voitures. C’est très stressant pour un non-voyant. Un cheminement avec des bandes de guidage a été ajouté. Elles me servent au quotidien.


avrillemag107-une

Retrouver le dossier complet dans le dernier Avrillé mag.

avril-mai 2017, n°107.

Partager cette page sur :

S'abonner à cette publication |